Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Skully Fourbery 1 - Derek Landy

February 12 2013 , Written by BlackButterfly Published on #Policier, #Contemporain, #Fantastique

Skully Fourbery 1 - Derek Landy

Résumé de l'éditeur

À la mort de son oncle, Stephanie Edgley, douze ans, hérite d'une vaste propriété. Un étrange individu fait irruption lors de la lecture du testament. Emmitouflé dans un long manteau, le visage caché par des lunettes noires et un chapeau, il s'appelle Skully Fourbery. Détective privé, dandy sarcastique, mais aussi... squelette ! Il lui apprend que son oncle a été assassiné et qu'elle est peut-être la prochaine sur la liste...

Mon avis

Drôle, cynique, déjanté, j'ai adoré ce premier tome des aventures du Détective Squelette et de sa fidèle assistante, Stephanie Edgley !

Lors de la lecture du testament de son oncle Gordon, Stephanie reçoit en héritage un manoir accompagné d'un grand terrain, alors qu'elle n'a jamais été extraordinairement proche de son oncle. C'est alors que Skully Fourbery, squelette-détective privé de son état, fait son apparition dans sa vie, et que celle-ci prend une tournure bien différente d'avant...

J'ai absolument adoré ce livre. Pour des raisons pratiques mais néanmoins ennuyeuses, cela faisait des années que je voulais le lire (et oui, rien que ça) mais que je n'en avais pas eut l'occasion. Ayant finalement réussi à me procurer le tome 2 (pour pas cher en plus, et ça, c'est bien) j'ai acheté celui-ci (neuf ! ça devient rare) pour pouvoir les lire tous les deux (sans compter que, depuis, j'ai acheté le 3 !! héhé) Bref, je blablate mais ça n'a rien à voir.

Si au début, Stephanie m'a tapé sur les nerfs, finalement je pense avoir réussi à l'apprécier à sa juste valeur. Quant à Skully, je l'ai adoré dès le début, il m'a beaucoup fait rire, surtout face à Serpine lorsqu'il commence à blaguer :)

J'ai eu un peu plus de mal avec China Spleen, au début je me demandais franchement à quoi elle servait. Et puis je me suis dti que bon, elle devait tenir le rôle de la "femme fatale qui tue des gens" dans ce livre.

Bref, une atmosphère assez bizarre (meurtres relevés de sarcasmes pour le moins... sarcastiques, disons-le) avec des personnages hauts en couleur. Un vrai bonheur à lire !

Share this post

Comment on this post