Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

La Chambre des Dames - Jeanne Bourin

December 19 2012 , Written by BlackButterfly Published on #Historique

La Chambre des Dames - Jeanne Bourin

Résumé de l'éditeur

Jamais le Moyen Age n'avait inspiré un tel roman, chronique chaude et familière d'une famille vivant au XIIIe siècle, dans le royaume de Saint Louis. Jeanne Bourin y conte l'existence quotidienne des Brunel, orfèvres à Paris, surtout celle des femmes et, tout particulièrement, de deux d'entre elles : Mathilde, la mère, trente-quatre ans, et Florie, sa fille, quinze ans, qui se marie. Tout semble tranquille, assuré. Rien ne l'est, car une folle passion et des événements dramatiques vont ravager la vie des Brunel. Si l'intrigue est imaginaire, le cadre historique, lui, ne l'est pas. Une documentation rigoureuse donne au moindre détail une authenticité que Régine Pernoud, éminente médiéviste, s'est plu à confirmer dans sa préface : les Brunel vivent sous nos yeux comme on vivait en ce XIIIe siècle rayonnant où l'on mêlait gaillardement vie charnelle et vie spirituelle. Et bien des idées reçues se voient battues en brèche.

Mon avis

C'est sur les conseils de ma maman (à moi) que j'ai ouvert ce livre. Et je n'ai franchement pas été décue.

Donc on suit les "aventures "(mot très relatif) de Mathilde et Florie, qui ont le malheur d'être amoureuse du même gars, que, soit-dit en passant, j'ai trouvé parfaitement détestable (arrogant, hautain, absolument pas au courant qu'il n'y a pas que lui qui a des sentiments, bref....) tout ça au 13ème siècle (désolée, je déteste mettre les siècles en chiffres romains ; pour raconter ma vie, c'est parce que j'ai cours d'histoire en néerlandais, et que là on écrit les siècles en chiffres arabes, bref, ceci était un petit racontage de ma vie)

Mais j'ai adoré cette histoire. Franchement. D'habitude, je suis plus dans les livres d'aventures, etc, mais là c'était tout... calme, tout "gentil" (bien que par moments... m'enfin, je ne vais pas vous spoiler) Je ne l'ai remarqué qu'à la fin, mais il y a plein de descriptions de la vie au Moyen-Age, plein d'allusions, mais c'est tellement bien intégré au texte qu'on n'a pas l'impression d'apprendre des trucs, c'est vraiment très intéressant. Un peu comme dans Les Pilliers de la Terre (Ken Follet) où on apprend plein de trucs sur les cathédrales sans s'ennuyer (alors que bon, l'architecture c'est pas que c'est pas passionnant hein, mais bon... 1200 pages et quelques....)

Bref. J'ai adoré ce livre parce que c'est tellement bien écrit, c'est tellement bien reconstitué, j'avais l'impression de me promener avec Mathilde Brunel au marché, de sentir les odeurs de nourriture (et d'autres choses dont je ne donnerai pas les détails) et de voir les gens dans les rues, fringués... bah, comme au MA.

Et puis les personnages sont vraiment bien. Je veux dire, je pensais la même chose qu'eux au même moment (bon, pas TOUJOURS, mais je comprenais pourquoi ils pensaient ça, et, sans me ranger à leurs côtés, je les comprenais) et selon leur mode de pensée personnel (et celui de l'époque) ça paraissait logique. Et puis jai bien aimé le fait que les personnages sont "normaux". je veux dire que dans certains livres, on arrive dans un monde plein de préjugés, où, comme par hasrard, le héros n'est pas d'accord. Mais là, non, les gens étaient juste normaux, ni vraiment riches, ni pauvres (orfèvre, c'est quand même un bon boulot) rien de spécial dans la famille, pas de frèe/soeur/oncle/tante/arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-grand-père/mère caché... Tout (ou presque) était normal et rassurant.

Dès que j'en suis sortie, j'ai voulu lire la suite, qui s'appelle "Le Jeu de la Tentation" et dont je vous ferai une chronique très bientôt.

Bref, j'ai adoré ce livre :)

Share this post

Comment on this post